Retour aux actualités

Jacques De Decker n’est plus

C’est un ami des plus fidèles de la Foire du Livre de Bruxelles qui nous a quittés en ce week-end de Pâques.

Jacques De Decker, né d’un père artiste-peintre et d’une maman enseignante, a consacré toute sa vie au renom et à la défense de la littérature belge parfois bien au-delà de la langue et de l’écriture. Auteur prolifique, ancien journaliste au Soir dont il assura un temps la direction des pages culturelles, polyglotte avéré et européen convaincu, comme Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Langue et de littérature françaises, il aimait rappeler toute la richesse des lettres francophones de Belgique dont il regrettait inlassablement qu’elles ne soient mieux reconnues et diffusées, notamment en France. A cet égard, il ne cessait de réclamer une politique plus volontariste des pouvoirs publics.

Voilà longtemps que Jacques De Decker était entré au Conseil d’administration de l’ASBL Foire du Livre de Bruxelles. Ses avis furent toujours déterminants et très écoutés lors des décisions importantes qui ont jalonné l’histoire de notre événement et l’ont fait évoluer avec son temps. Son caractère bien trempé nous a valu quelques solides joutes oratoires mais c’était toujours pour le bien de notre Foire à laquelle il s’identifiait avec toute la force de ses convictions.

Un grand Monsieur s’en est allé et le siège qu’il occupait autour de notre grande table résonnera longtemps encore de cette intelligence sensible qu’il avait de ses semblables et de cet humanisme culturel dont il sera pour toujours l’irremplaçable propagateur.

Toutes nos pensées vont à son épouse, sa fille et tous ses proches ainsi que ses nombreux amis dont nous pensons aussi pouvoir faire partie.

Photo : Dominique Rodenbach